Les variétés présentées dans le Rosarium d’Autun

Par • Publié dans : Monde romain

Les roses sont cultivées en Chine et en Perse depuis 5000 ans et en Grèce depuis l’âge du bronze.
La littérature et la poésie antique se réfèrent souvent à la rose sans qu’il soit aisé d’en définir l’espèce ou la variété avec certitude. Hérodote rapporte que le roi Midas au VIe siècle av. J.-C., lorsqu’ il a été chassé de Lydie par les armées perses, a emporté ses roses dans son exil en Macédoine. Et le naturaliste grec, Théophraste, décrit une rose à nombreux pétales, une forme de Rosa canina, cultivée dans les jardins. Il décrit des roses rouges, roses et blanches, et note l’intensité du parfum de la rose de Cyrène. Pline l’Ancien dans son Histoire naturelle décrit vingt sortes de rosiers nommées par le nom de leur lieu de provenance.

Ces descriptions, accompagnées de représentations issues de différents vestiges dont ceux de Pompéi permettent des suggestions d’identification.

Les variétés sélectionnées :

Roses

  • Rosa canina
  • Rosa gallica
  • Rosa gallica officinalis
  • Rosa gallica versicolor
  • Rosa damascena semperflorens
  • Rosa centifolia
  • Rosa moschata
  • Rosa x alba
  • Rosa alba semi-plena
  • Rosa pimpinellifolia myriacantha

Plantes complémentaires

  • Hedera Helix
  • Iris
  • Viola Odorata
  • Vitis vinifera
  • Buxus

Auteur : Legion VIII Augusta

Histoire vivante et reconstitution historique du Ier siècle après J.C.

A voir aussi