Autun: La pierre de Couhard

Par • Publié dans : Monde romain

La pyramide de Couhard et la nécropole du « Champ des urnes »

On trouve là une des nécropoles d’Augustodunum, dite « Champ des urnes », qui se situe au dehors des murs de la ville. D’autres nécropoles ont d’ailleurs été trouvées aux abords de la ville, car celles-ci se trouvent toujours hors-les-murs. Elle tire son nom des restes de crémation qui y furent mis au jour. On a retrouvé les tombes aussi bien de personnes aisées que modestes : un vétéran, un sévir augustal (personne fortunée et affranchie désigné par la curie de la cité pour un an à assurer le culte impérial sur ses deniers), un sarcophage avec mobilier d’or.

La nécropole tient sa célébrité du mausolée dit « Pyramide de Couhard ». On sait peu de choses sur cet édifice sur lequel courent de nombreuses légendes.  De par les différentes fouilles on sait que le bâtiment ne dispose d’aucune cavité intérieure et l’on n’a retrouvé aucune chambre funéraire ce qui semble attester l’idée que ce soit un cénotaphe, une tombe dédiée à la mémoire d’une personne mais sans présence du corps.  Le bâtiment date apparemment du Ier siècle après JC.

Aux abords, la Légion VIII Augusta a reconstitué un rosarium en se fondant sur les textes de Pline l’Ancien où l’on trouve douze variétés de rosiers connues à l’époque romaine.

La pierre ou Pyramide de Couhard
La pierre ou Pyramide de Couhard
Le Rosarium avec en fond la pierre de Couhard
Le Rosarium avec en fond la pierre de Couhard
La pierre de Couhard, telle qu'elle apparaissait encore il y a quelques siècle - archives société éduenne
La pierre de Couhard, telle qu’elle apparaissait encore il y a quelques siècle – archives société éduenne

Auteur : Légion VIII Augusta

La Legion VIII Augusta, est une association culturelle loi 1901, d’éducation populaire agréée, complémentaire de l’enseignement public, déclarée d’intérêt général, fondée en 1995 et basée à Autun (71) en Bourgogne. Elle est constituée de passionnés et de professionnels issus de plusieurs branches institutionnelles liées à la culture et à l’éducation: histoire, archéologie, histoire de l’art, patrimoine, langues anciennes, sciences et techniques ou encore spectacle vivant. Elle est spécialisée dans la vulgarisation des connaissances sur l’époque romaine et dans la valorisation des humanités classiques.

A voir aussi

Menu