Le four de Pistillus

Poteries de Pistillus

Par • Publié dans : Patrimoine culturel

Qui était Pistillus ^

Pistillus était un potier gallo-romain et célèbre coroplathe, fabriquant de figurines en terre cuite. Il vécut à Augustodunum, l’actuelle Autun, à la fin du IIème et au début du IIIème. Ses productions de figurines représentant déesses, animaux ou scènes érotiques sont très largement diffusées dans l’empire. Ses figurines de terres blanches moulées, parfois peintes dépassait rarement les 10 cm et était destinées aux couches populaires remplaçant les couteuses statuettes en bronze. Il fait partie de ces potiers dont le nom, gravé sur les moules, a traversé les siècles jusqu’à l’époque contemporaine.

Ainsi, comme le rappelle en 1920 Camille Jullian dans son Histoire de la Gaule, sont parvenues jusqu’à nous les productions de : « Allusa à Bordeaux, connu pour ses Mères ; l’Armoricain Rextugénos, pour ses Vénus à la rigidité hiératique ; Sacrillos l’Arverne, de Toulon-sur-Allier, grand fournisseur de colombes ; et surtout l’Eduen Pistillus, qui passa maître dans le genre familial, remplissant toute la Gaule de Mères pouponnières, d’enfants au berceau, de lits domestiques, de chiens gardiens du foyer ».

Découverte du four de Pistillus ^

Lors d’une fouille archéologique préventive  réalisée en 2010 à Autun par l’archéologue Stéphane Alix de l’INRAP, dans le quartier du faubourg d’Arroux, un des ateliers de Pistillus fut découvert avec son four. Ce dernier se compose d’une chambre de cuisson d’environ 1m de diamètre et initialement recouvert d’un dôme 01)En savoir plus sur la fouille : http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Actualites/Communiques-de-presse/p-10804-Pistillus-celebre-potier-antique-retrouve-a-Autun.htm et http://www.gensdumorvan.fr/culture/patrimoine/pistillus-celebre-potier-antique-retrouve-a-autun.html .

Voir toutes les ressources audiovisuelles de l’Inrap

Four de Pistillus retrouvé en fouilles.
Vue de dessus des vestiges du four. La sole s’est partiellement effondrée et a été réparée deux fois au moins, puis le four a été abandonné après le dernier accident. On remarque encore, particularité rare et étonnante, l’insertion de plaques de chemisage le long des parois. Ces protections permettaient de canaliser le feu le long des patois de la chambre de cuisson, et ainsi les « coups de feu » pouvaient être évités sur les céramiques mises à cuire. Photo © Stéphane Alix / INRAP

Reproduction du four de Pistillus ^

Dès sa découverte, l’intérêt pour Autun et les Autunois de reproduire le four de cet illustre citoyen se fit sentir. Initié par les services du patrimoine de la ville, ce projet est cofinancé par l’Office Municipal de la Culture et notre association, la Légion VIII Augusta. Il est mené par l’archéo-potier helvète Pierre-Alain Capt sur la base les données fournies par les archéologues de l’INRAP.

Ayant servi pendant deux ans lors des Journées Romaines, il fut installé définitivement à la Domus Augustae et inauguré en décembre 2013 02)voir http://www.lejsl.com/edition-d-autun/2013/12/18/un-magnifique-ecrin-pour-la-legion-viii-augusta et http://www.lejsl.com/edition-d-autun/2013/12/18/le-four-pistillus-s-installe-definitivement en présence de M. le Maire et M. le sous-préfet ainsi que de nombreux Autunois et de passionnés d’archéologie.

La cuisson de Pistillus ^

Réalisée tous les premiers weekends de décembre, cette cuisson est destinée au grand public afin qu’il puisse rencontrer différents acteurs du monde de l’archéologie et de la céramologie réunie autour de ce four. Les céramiques cuites dans le four seront vendues au profit du projet « Pistillus, fours d’Autun » 03)http://www.lejsl.com/edition-autun/2014/09/19/une-cuisson-delicate. Cette cuisson est réalisée par Pierre-Alain Capt.

Expérimentations ^

L’archéologie est un domaine scientifique où l’expérimentation joue un rôle important. Depuis sa mise place, dans les jardins de la Légion VIII Augusta, le four de Pistillus sert régulièrement à des expérimentations portant tant sur les garnitures internes de la chambre de cuisson que sur les différents types de cuisson ou les différents types de matières. Ces expérimentations ont lieu tout au long de l’année et sont réalisées par notre ami Pierre-Alain Capt

La dernière expérimentation en date porte sur une cuisson de céramiques métallescentes dans un four mouflé. Voir les détails sur cet article : http://arscretariae-archeoceramique.blogspot.fr/2014/10/une-cuisson-de-metallescentes-dans-un.html

Poteries à la sortie du four
Poteries à la sortie du four
Four de potier, encore brûlant
Four de potier, encore brûlant

Des stages de formation ^

S’adressant aux professionnels de l’archéologie, des stages de formation sont régulièrement organisés. Le but étant de recréer les modes opératoires des potiers de l’époque pour améliorer l’étude des tessons trouvés et d’aller plus loin dans la compréhension des sites archéologiques.

Stage avec Pierre-Alain
Stage avec Pierre-Alain
Ouverture du four
Ouverture du four

Pour tout renseignement concernant les formations : contact@leg8.com

Notes   [ + ]

Auteur : Légion VIII Augusta

La Legion VIII Augusta, est une association culturelle loi 1901, d’éducation populaire agréée, complémentaire de l’enseignement public, déclarée d’intérêt général, fondée en 1995 et basée à Autun (71) en Bourgogne. Elle est constituée de passionnés et de professionnels issus de plusieurs branches institutionnelles liées à la culture et à l’éducation: histoire, archéologie, histoire de l’art, patrimoine, langues anciennes, sciences et techniques ou encore spectacle vivant. Elle est spécialisée dans la vulgarisation des connaissances sur l’époque romaine et dans la valorisation des humanités classiques.

A voir aussi

Menu