Ordres et Commandements en Latin

Légat de Rome

Par • Publié dans : Armée romaine

Préambule ^

Les ordres donnés dans les légions romaines, au premier siècle de notre ère, nous restent inconnus. Beaucoup de groupes anglo-saxons, allemands ou italiens empruntent souvent leurs formes à des livres plutôt tardifs tels le « Epitoma rei militari » de Flavius Vegetius Renatus, écrit probablement sous le règne de Valentinien II (375-392) ou le « Strategikon » attribué à Maurice I, empereur de Byzance ( 539-602). Tous ces ouvrages sont rédigés dans une langue assez éloignée du Latin classique utilisé au premier siècle de notre ère.

Nous sommes partis du principe que beaucoup d’ auxiliaires, de légionnaires, de gradés même, n’étaient pas latins d’origine et souvent peu familiers de la langue de Virgile. Les Centurions devaient donc donner leurs ordres de la façon la plus élémentaire, la plus brève et la plus facilement mémorisable par leurs hommes.

Nous proposons de procéder le plus simplement possible (ce qui peut tout à fait être contredit par un probable enregistrement de l’époque…) à savoir :

  1. Utiliser des noms communs au nominatif, cas le plus facile et le premier appris par les enfants romains à l’école.
  2. Employer des verbes d’action à l’infinitif. Ce mode reste le plus simple et surtout celui qui donnera, par dérivation, le plus de verbes d’action dans les langues romanes résultant d’un mélange entre celle des légionnaires et celle des indigènes qui vivaient aux abords des aux abords des camps.
  3. Adopter des prépositions de lieu, in, ex, ad… pour les indications de sens.
  4. Nous avons recherché pour chaque ordre et chaque situation, les expressions, les tournures de phrases, les formules employées par César, Tacite, Cicéron… ( merci ! Monsieur Félix GAFFIOT, vous qui nous accompagnez depuis plus de 40 ans. Et oui…).
  5. Nous suggérons une prononciation déduite de la poésie latine chantée à l’époque et donc d’utiliser une variante de l’accent tonique : accentuer l’initiale des mots dissyllabiques et la seconde des mots trisyllabiques (individualisées en couleur).

Manœuvres et maniement d’armes ^

ORDRES PRONONCIATION SIGNIFICATION COMMENTAIRES
In agmen In agmen En rangs ou en lignes Formez la colonne pour la marche ! simplex, duplex, triplex…
In aciem ou aciem constituere In akiem Rangez-vous en ordre de bataille !
In ordinem Disposez-vous en rangs pour la revue in unum ordinem, duo ordinem, tres….
Servare Servaré Attention!
Serva Serva Attention ! Gare ! Plaute, Persa, 810.
Térence, Adelphoe, 172.
Horace, Satirae, 2, 3, 59.
Ordines servare Ordines servaré Gardez les rang ! ou Maintenez vos positions ! César, De bello Gallico, 4, 26.
Silentium Silentioum Silence !
Altum silentium Altoum silentioum Silence total ! Virgile, AEnis, 10, 63.
Laxare Laxaré Repos !
Ostiose Ostiosé A votre aise ! Cicéron, In Verrem actio, 4, 33 ou De finibus, 4, 32.
Suit généralement le commandement précédent.
Salutare Saloutaré Saluez !
Salve Salvé Salut !
Parare Pararé Préparez-vous ! Peut suivre tout commandement dans l’idée de se préparer à…
Ab iter parare Ab iter pararé Préparez vous à partir ! Tite Live, 42, 53,1.
Venire Veniré En avant ! Uniquement pour la formation en colonne.
Pergere Pergéré Marche !
Progredi Progrédi Avancez ! Infinitif en i
Regredi Régrédi Reculez ! Infinitif en i
Tarda Tarda Ralentissez le pas !
Lentum agmen Lentoum agmen Au pas lent ! Tacite, Histoires, 2, 29.
Accelerare Accéléraré Accélérez le pas ! Tite live, 26, 9, 5.
Gradu addere Gradou addéré Augmentez le pas !
Pleno gradu Pléno gradou Au pas accéléré ! Tite live, 4, 32,10.
Signa ferre ou Signa inferre ou Signa tollere signa férré Signa inférré En route ! César, De bello Gallico,1,39. César, G.,1, 25. César, De bellocivili, 2,20.
La formule « Signa inferre, Perge » signifie tout simplement « En avant ! Marche ! », derrière les enseignes.
Signa subsequi Signa soubséqui Suivez les enseignes ! César, De bello Gallico, 4, 26. Avec le sens de « restez groupés » !
Signa constituere ou Signa inferre ou Agmen constituere signa constitouéré Halte ! L’ordre est toujours donné sur le pied droit pour faciter l’arrêt au pas suivant..
César, De bello Gallico, 7,47. Tite Live, 38, 25,12.
Consistere Consistéré Halte ! Formule plus simple attestée dans César, De bello Gallico, 7, 67,3.
Convenire ad signa Convéniré ad signa Rassemblement! En ligne, à droite du signifer ou derrière lui.
César, De bello Gallico, 61,2.
Ad Dextram A droite! Sin. ! Dex. ! Gauche ! Droite !
employés pour rythmer la marche sont, bien sur, des abréviations. Le doute persiste sur le premier pas dans la marche. Pour un Romain, commencer du pied gauche est un présage bien néfaste.
L’expression est d’ailleurs restée dans notre langue avec « se lever du pied gauche ».
Ad sinistram A gauche !
Adsignifer ou Ad Signa Adsignifer Ad Signa Rassemblement!
Legio expedita Léghio expédita Garde à vous !
Scuta dorsum ou Scuta decumbere Scouta dorsoum Scouta décumbéré Reposez les boucliers ! ou boucliers sur le dos pour une marche Attendu avec soulagement par tous les hommes lors des marches et classiquement suivi par « Pila dorsum » puis par « Laxate » et «Ostiose »….
Pila dorsum Pila dorsoum Posez vos javelots ! La pointe du pilum touche terre mais le légionnaire maintient soigneusement son arme.
Scuta tollere Scouta tolléré Formez le mur de boucliers ! Pour le combat.
Pila inclinare Pila inclinaré inclinez vos javelots !
Pila sursum Pila soursoum Prenez vos javelots ! Les soldats reprennent le javelot pour la marche.
Scuta sursum Scouta soursoum Dressez les boucliers ! Les soldats reprennent le bouclier pour la marche.
Pila infigere Pila infiguéré Plantez vos javelots ! Attention : Nous conseillons de tenir le javelot. Sinon, le poser à terre reste la meilleure solution. En tombant le pilum peut ouvrir une joue ou pire. L’ordre suivant est préférable.
Pila in terram Pila in térram Déposez les javelots à terre ! Plus sûr pour éviter tout accident.

Au camp ^

ORDRES PRONONCIATION SIGNIFICATION COMMENTAIRES
Aggerem ac vallum exstruere Aggérem ac valloum exstouréré Etablissez le retranchement! César, De bello Gallico, 7, 72, 4.
Vallum aedificare Valloum aédificaré Construisez la palissade !
Ad aggerem Ad aggérem Elevez une butte !
Castrum aedificare Castrum aédificaré Dressez le camp !
Ad vallum Ad valloum A la palissade!
Ad castrum Ad castroum Au camp!
Ad conturbernium Ad contubernioum Aux quartiers! Retour à la tente
Ad sarcinas Ad  sarkinas Prenez vos bagages! Il s’agit des bagages personnels (sarcinae), suspendus à la furca. Cet ordre est suivi du classique « Conclamari » proche de notre vulgaire «  on se barre ! ».
Sarcinas deponere Sarkinas déponéré Déposez vos bagages !
Impedimenta deponere Impédimenta Déchargez les bagages lourds ! Cette fois, il s’agit des bagages lourds, chargés sur les chariots tirés soit par des mules, soit par des boeufs.
Ad Impedimenta Ad impédimenta Chargez les bagages lourds sur les chariots!
Ad stipendium Ad stipendioum A la solde! Pas de commentaire…même les « tiro » comprennent tout de suite.
Tubicem carne Toubikem carné Trompette, sonne la soupe! Sonnerie facilement mémorisée par tout homme de la Légion…
Ad iter parare Ad iter pararé Préparez-vous au départ ! Pour une journée d’étape.

Attaque, manœuvres d’attaque ou de défense ^

ORDRES PRONONCIATION SIGNIFICATION COMMENTAIRES
Ad armas ou Ad gladios Ad armas ou Ad galdios Aux armes ! Formule très générale
Consistere Consistéré Prenez position!
Infestis signis Infestis signis En formation de combat ! bannières déployées en face de l’ennemi. César, De bello Gallico, 6, 8, 6.
Signa conferre Signa conférré Engagez le combat ! Cicéron, Pro L. Murena, 20. sous entendu « cum hostibus ».
signis Collatis signis Collattis Bataille rangée ! Cicéron, Pro lege Manilia de imperio Cn. Pompei oratio, 66.
Signa subsequi Signa soubséqui Suivez les enseignes ! Infinitif en i.
Infestis pilis Infestis pilis en joue !(javelots près au jet) César, De bello civili, 3, 93.
Pila jacere ou Pila mitere Pila jacéré jetez les pila ! César, De bello civili, 3,93,1.
La séquence « infestis pilis, pila mittere » équivaut à notre moderne « En joue ! Feu ! »
Gladium stringere Gladioum stringéré Dégainez le glaive ! César, De bello civili, 3, 93.
Tite Live, 7, 55.
ORDRE SUPERFLU sauf dans les démonstrations après le « Pila deponere ».
Le légionnaire doit automatiquement dégainer dès qu’il a propulsé son pilum.
S’il attend l’ordre, compte tenu de la très faible distance qui le sépare de la ligne ennemie, ses adversaires seront déjà sur lui.
Pugio stringere Poughio stringéré Dégainez le poignard !
Gladium condere Gladioum condéré Rengainez ! Tacite, Histoires, 4, 56. Cicéron ,De inventione, 2, 4 et Pline, De Naturalis historia, 7, 86, utilisent la formule : « gladium in vaginam recondere ».
Pilum deponere Pilum déponéré Déposez vos pila ! Cette formule permet de déposer les pila au sol pour attaquer avec le glaive seul. Elle ne concerne que la reconstitution : nous ne pouvons quand même pas propulser nos javelots sur nos homologues et partenaires ( ce serait mal interprété !).
Parare ad testudinem Pararé ad testoudinem Préparez vous à former la tortue ! Parare peut ainsi précéder ou suivre d’autres ordres…si les circonstances et le temps permettent de décomposer le manœuvre.
Ad testudinem Ad testoudinem Formez la tortue!
Ad cuneum Ad couneoum Formez le coin !
In orbem sous entendu consistere ou facere In orbem consistéré facéré En cercle! Défense sur deux rangs autour des officiers et enseignes quand les choses tournent mal ou que l’unité est surprise et ne peut se développer en ligne, en coin …
César, De bello Gallico, 5, 32, 3. César, G., 4, 37, 2.
In orbem pugnare In orbem pougnaré Combattez en cercle ! Tite Live, 28, 22,15. Quand les choses tournent mal, cette position équivaut à nos carrés modernes.
Contra equites Contra équites Défense contre cavalerie
Genua flectere ou Genu terram génoua flectéré génou térram Genou a terre ! La formule « Genu terram tangere » se retrouve dans Cicéron, Tusculanae disputationem, 2, 57.
Stabili gradu Stabili gradou Tenez vos rangs ! ou tenez vos positions ! Par exemple pour former un mur de bouclier après le lancer des pila et briser une charge. « impetumhostium excipere» telle qu’elle apparaît dans Tite Live, 6,12.
Cursim Coursim Au pas de course !
Citatu gradu Kitatou gradou Au pas de charge ! Tite live, 28,14,17.
Concursus Concoursous A l’assaut !Chargez ! César, De bello civili, 3, 92,1. pour courir en masse vers un point.
Porro Porro Chargez ! Adverbe. Porro pergere s’emploie dans le sens d’aller plus avant Cicéron, De oratore, 2, 39.
Ad cladem Ad gladem Au carnage! Pas de prisonnier ou pas de quartier. Mais tout ennemi tué ne pourra être vendu comme esclave…d’où un conflit d’intérêt à régler au plus vite !
Redereou Retro ou Tergum vertere Rédéré Rétro Tergoum vertéré Battez en retraite ! Attention à la décimation ! Il vaut mieux tenir encore….
Decimatio Dékimatio Décimation Sanction suprême dans laquelle un soldat sur dix est exécuté par ses propres camarades….

Divers ^

ORDRES PRONONCIATION SIGNIFICATION COMMENTAIRES
Salve Salvé Salut ! valable pour s’adresser à un supérieur
Salve, Vale , Ave Salvé Valé Avé Salut ! ou Au- revoir « Salve », chez Plaute. « vale » chez Cicéron. « Ave » au temps des Empereurs… le salut est toujours le même à l’arrivée et au départ.
Ave atque vale ou
Ave atque valete Vale,
Salve,
Numquid vis,
Ut bene sic tibi.
Avé atqué valé Avé atqué valété Au revoir et porte toi bien !
Au revoir et portez vous bien !
Formules classiques de politesse
Noumquid vis Au-revoir, Que puis je faire pour toi ? Le Romain demande , en prenant congé : « Que puis je faire pour toi ?
Outbéné sic tibi Que tout aille bien pour toi ! La réponse polie est «  en faisant que tout aille bien pour toi »
Si vales bene est ego autem valeo Si vales béné est égo autem valéo Si tu vas bien, tout est bien, je vais bien moi aussi. Formule de politesse commençant souvent une lettre.
Una dies, dua dies, tres dies… ad vigila, ad latrinas, ad culina… Ouna diés, doua diés, très diés ad vighila… ad latrinas… ad coulinas… Un jour, deux jours, trois jours… de garde, de corvée de latrines ! de cuisine ! Strictement réservés aux centurions contrariés….nous en connaissons !
Ita Ita oui ! Dans la conversation.
Non Non Non ! Dans la conversation mais à employer avec discernement face à un Centurion..

Auteur : Légion VIII Augusta

La Legion VIII Augusta, est une activité d'Histoire Vivante et de médiation de l’association Human-Hist. Elle est une association culturelle loi 1901, d’éducation populaire agréée, complémentaire de l’enseignement public, déclarée d’intérêt général, fondée en 1995 et établie à Autun (71) en Bourgogne. Elle est constituée de passionnés et de professionnels issus de plusieurs branches institutionnelles liées à la culture et à l’éducation: histoire, archéologie, histoire de l’art, patrimoine, langues anciennes, sciences et techniques ou encore spectacle vivant. Elle est spécialisée dans la médiation, l'éducation et la recherche dans les domaines des sciences de l’antiquité et les humanités classiques mais aussi les sciences humaines et sociales.

A voir aussi

Menu