Oxymel

Par • Publié dans : Les recettes romaines

 

L’oxymel est un mélange de miel et de vin-aigre utilisé comme médicament.

 

A ne pas confondre avec l’hydromel .

 

Préparations de l’oxymel selon Pline l’ancien ^

Pline, histoires naturelles, livre XXIII, XXIX. 1. ^

L’oxymel chez les anciens, témoin Dieuchès, se préparait de cette manière (XIV, 21) : On mettait dans une chaudière dix mines de miel (4 kil., 5 ), cinq hémines (1 litr., 35) de vinaigre vieux, une livre et un quart de sel marin, cinq setiers d’eau de mer ; on faisait bouillir le tout ensemble à dix reprises, on transvasait et on laissait vieillir. Asclépiade, qui bannit empiétement l’oxymel, fit le procès à cette boisson, qu’on donnait même dans les fièvres; cependant on convient qu’elle était utile contre les serpents appelés seps, contre l’opium et le gui, et en gargarismes chauds contre I ‘angine et les affections de l’oreille, de la bouche et de la gorge, usages pour lesquels on emploie maintenant l’oxalme (saumure vinaigrée) ; l’oxalme la meilleure se fait avec mélange de sel et de vinaigre récent.

 

Pline, histoires naturelles, livre XIV , XXI. 1 ^

XXI. [1] On est allé jusqu’à mêler le miel au vinaigre (XXII, 29): que n’a pas essayé l’homme? On a donné à cette liqueur le nom d’oxymel ; dose : dix livres de miel, cinq hémines (l litr., 35) de vinaigre vieux, une livre de sel marin, cinq setiers (2 litr., 78) d’eau de pluie; on fait jeter à ce mélange dix bouillons, on transvase, et on laisse vieillir. Tous ces vins ont été condamnés par Thémison, auteur du premier ordre ; et certes on en peut regarder l’usage comme quelque chose de forcé, à moins de s’imaginer que c’est la nature qui a fait le vin aromatique, les vins composés avec des parfums, ou qu’elle a engendré les végétaux pour servir de boisson. Toutefois ce sont des efforts curieux à connaître; l’industrie humaine va tout chercher. Aucun de ces vins ne dure plus d’une année, excepté ceux qui, avons-nous dit, ont besoin de temps pour se faire; plusieurs ne se gardent même pas trente jours.

Auteur : Légion VIII Augusta

La Legion VIII Augusta, est une association culturelle loi 1901, d’éducation populaire agréée, complémentaire de l’enseignement public, déclarée d’intérêt général, fondée en 1995 et basée à Autun (71) en Bourgogne. Elle est constituée de passionnés et de professionnels issus de plusieurs branches institutionnelles liées à la culture et à l’éducation: histoire, archéologie, histoire de l’art, patrimoine, langues anciennes, sciences et techniques ou encore spectacle vivant. Elle est spécialisée dans la vulgarisation des connaissances sur l’époque romaine et dans la valorisation des humanités classiques.

A voir aussi

Menu