Les Monnaies Romaines

Pièces de monnaie romaines

Par • Publié dans : Monde romain

La république romaine ( 509 à 27 av JC ) ^

Le monnayage romain fait son apparition vers le Ve siècle avant JC. Pour faciliter les échanges commerciaux, les romains créent les AES RUDE , lingots de tailles diverses, en bronze.
Puis on voit apparaître sur la face supérieure de ces lingots un motif , le plus souvent un bœuf ( bœuf = pecunia == bétail = pecus pécuniaire).

En quelque sorte, il sont « signés » et prennent le nom « D’AES SIGNATUM » .
Vers 280 av JC , les monnaies commencent à être frappées, soit en bronze ( c’est l’AES GRAVE ), soit en argent (c’est le QUADRIEGATUS copié sur le drachme grec) .
Puis vers 210, le DENIER en argent fait son apparition , inspiré de la drachme grecque.
Il pèse environ 4 grammes et présente à l’ avers, l’ effigie de Rome casquée, et au revers les Dioscures , Castor et Pollux , ou un quadrige conduit une divinité.
L’ effigie de Rome est progressivement remplacée par celle d’ une autre divinité ou d’un personnage important : le revers abandonne les Dioscures et devient très varié.
En réalité, cette évolution s’ explique par le fait que les magistrats chargés de la frappe de la monnaie font leur propre propagande, pour eux et leurs famille.
Au début des années 60 à 31 av JC, pendant les guerres civiles qui amènera Octave – Auguste au pouvoir, le système monétaire subit deux changements importants : d’ une part, à l’avers des monnaies apparaît, non plus une divinité mais le propre visage de celui qui fait frapper monnaie . D’autre part, le monnayage en or débute timidement : c’ est l’AUREUS qui va servir de moyen de propagande aux deux partis, ainsi qu’ à régler la solde des légions de Marc Antoine et d’ Octave .

Les monnaies de l’ empire romain ( 27 av JC à 476 ap JC ) ^

C’est donc en l’ an 27 av JC qu’ Octave, neveu et héritier de Jules César, prend le nom d’Auguste et fonde l’ Empire. Il règne quarante et une années. L’une des premières mesures prise par Auguste est une réforme monétaire d’ampleur : seul l’Empereur bénéficie du privilège de frapper la monnaie dont voici les différentes unités :
1 aureus = 2 quinaire d’ or = 25 deniers d’ argent = 50 quinaires d’ argent = 100 sesterces de bronze = 200 dupondius de bronze = 400 as = 800 semis = 1 000 quadrans de bronze.

I l faut également signaler le cistophore en argent , qui vaut 3 deniers, et est frappé dans les ateliers d’ Asie.
Ce système monétaire va rester globalement en vigueur jusqu’à la fin de l’ Empire mais des dévaluations successives feront varier le poids et la valeur intrinsèque des monnaies.
Il faut signaler l’ introduction de l’ antoninien d’ argent de Caracalla (règne de 211 à 217 ) qui vaut, au début, deux deniers.

Puis l’existence éphémère du double – sesterce sous Trajan-Dece ( 249-251). Vient ensuite Aurélien (270-275) qui réhabilite l’ antoninien.
Mais il faut surtout retenir la grande réforme de Dioclétien ( 284- 305) qui innove avec l’ argentus ( monnaie d’ argent d’ environ 4 grammes ) et le follis ( monnaie de bronze de large flan ) à partir de 294.
Enfin, Constantin 1er dit le grand prend le pouvoir en 306 ; il transfère sa capitale à Byzance en 330,  qui va s’ appeler Constantinople, et transforme à nouveau le système monétaire : remplacement de l’ aureus par une monnaie d’ or plus large et plate , le solidus ( et le semissis qui égale un demi solidus ) ainsi que l’argentus par le milliarense et la silique d’ argent ; quant au follis, il se dévaluera rapidement.
L’ avers des monnaies de l’ Empire représente presque toujours l’ Empereur , parfois les membres de sa famille.
Quant au revers, aux milliers de variantes, on y trouve des divinités, des allégories , des scènes de guerre ou de famille, des monuments , etc.
La monnaie servait ainsi de moyen de propagande et d’ information à travers l’Empire.

les principales abréviations que l’on peut trouver dans les légendes des monnaies sont les suivantes :

  • – AUG ou AUGG = Empereur (s)
  • – CAES = Caesar = gens Impériale
  • – COS = Consul = Gouverneur
  • – IMP = Imperator = Général
  • – DN = Dominus Noster = Notre Maître
  • – PP = Pater Patriae = Père de la Patrie
  • – PM = Pontifex Maximus = Grand Prêtre
  • – SC = Senatus Consulto = par Ordre du Sénat
  • – TR = Tribunicia Potestas = Puissance Tribunicienne

Auteur : Légion VIII Augusta

La Legion VIII Augusta, est une activité d'Histoire Vivante et de médiation de l’association Human-Hist. Elle est une association culturelle loi 1901, d’éducation populaire agréée, complémentaire de l’enseignement public, déclarée d’intérêt général, fondée en 1995 et établie à Autun (71) en Bourgogne. Elle est constituée de passionnés et de professionnels issus de plusieurs branches institutionnelles liées à la culture et à l’éducation: histoire, archéologie, histoire de l’art, patrimoine, langues anciennes, sciences et techniques ou encore spectacle vivant. Elle est spécialisée dans la médiation, l'éducation et la recherche dans les domaines des sciences de l’antiquité et les humanités classiques mais aussi les sciences humaines et sociales.

A voir aussi

Menu