Mustea

mosaique romaine

Par • Publié dans : Les recettes romaines

Une recette adorée par le grand Caton l’ancien lui-même, car rien de tel qu’une petite pâtisserie sucrée pour ragaillardir un philosophe en pleine ébullition ou même un paysan accablé de soleil…

Rôtir l’anis, le cumin et les tiges de laurier (nous avons utilisé les tiges à la place de l’écorce de laurier mentionnée dans la recette originale), puis les écraser finement dans un mortier.

Mettre la farine dans un plat.

Ajouter le saindoux ou l’huile, le fromage, les épices, et bien mélanger.

Verser du cidre jusqu’à obtention d’une pâte ferme.

Faire des petits ovales avec les mains, et les disposer chacun sur une feuille de laurier.

Inciser avec un couteau et cuire sur le gril ou au four préchauffé à 200° jusqu’à ce qu’ils prennent des couleurs à l’extérieur, mais soient encore tendres à l’intérieur (environ 20 minutes).

Caton, De l’Agriculture 121

Auteur : leg8

A voir aussi