Recette de vin chaud

mosaique romaine

Par • Publié dans : Recettes romaines

On met quinze livres de miel dans un récipient de bronze où on aura préalablement versé deux setiers de vin, de façon à réduire le vin en faisant cuire le miel.

On chauffe doucement sur un feu de bois sec, on agite avec une spatule pendant la cuisson. Si cela se met à bouillir, on arrête en arrosant de vin, mais le liquide retombe aussi, quand on le retire du feu.

Quand il a refroidi, on le remet au feu.

On procède ainsi une seconde et une troisième fois ; on retire enfin du feu et on écume le lendemain.

On ajoute alors quatre onces de poivre déjà pilé, trois scrupules* de mastic*, une drachme* de feuille de nard* et une de safran, cinq noyaux de dattes torréfiées, avec les dattes ramollies dans du vin, en arrosant d’abord de vin de qualité et quantité convenables pour adoucir le mélange.

Ceci fait, on verse sur le tout, dix-huit setiers de vin doux.

On traitera au charbon le produit obtenu.
*Scrupules : poids de 24 grains

Mastic : résine d’arbrisseau cultivé au Proche Orient.

Drachme : unité de poids de la Grèce ancienne

Nard : graminée des prés.

 

Auteur : Legion VIII Augusta

Histoire vivante et reconstitution historique du Ier siècle après J.C.

A voir aussi