Conditum paradoxum

Par • Publié dans : Les recettes romaines

Le conditum paradoxum est un vin épicé élaboré à l’époque de l’Empire romain. Sa composition en est donnée dans le Livre I.1. « De Re Coquinaria d’Apicius ». Du miel était mis à bouillir dans du vin, puis y étaient rajoutées des épices : poivre, mastic, nard, laurier, safran, ainsi que des noyaux de dattes torréfiés et des dattes trempées préalablement dans du vin. Le tout était ensuite dilué dans du vin de qualité afin que le mélange soit doux. Puis pour le conserver on y jetait ensuite des charbons ardents.

 

Recette de vin merveilleux épicé selon Apicius : ^

L’on met 16 livres (Une livre = 324 g) de miel dans le vase de bronze, où précédemment ils ont été versés 2 sestères (Un setier = ~ 54 cl) de vin de manière que le vin ce réduise durant la cuisson du miel. L’on fait chauffer sur un feu doux du bois bien sec et durant la cuisson l’on mélange avec un bâtonnet, si il recommence à bouillir l’on casse l’ébullition avec un jet de vin, mais le liquide cesse de bouillir même lorsque on l’enlève du feu.

Lorsque il c’est refroidi on le remet sur le feu, l’on procède ainsi deux où trois fois. À la fin on l’enlève du feu et l’écume le jour successif.

Alors on ajoute 4 once (Une once = 27 g) de poivre haché, 3 scrupules (Un scrupule = 1,125 g)  de mastic(?), 1 dragme (Une drachme = 3,375 g) de feuilles de nard et 1 de safran, 5 noyaux toastés des dattes et les dattes trempées dans le vin, on l’arrose avant avec du vin de qualité et en quantité suffisante afin que le mélange résulte doux.

Effectue cette opération, l’on verse sur le tout 18 sestères (Un setier = ~ 54 cl) de vin doux, l’on mettra ensuite dans le composé obtenu les charbons ardents.

Auteur : Légion VIII Augusta

La Legion VIII Augusta, est une association culturelle loi 1901, d’éducation populaire agréée, complémentaire de l’enseignement public, déclarée d’intérêt général, fondée en 1995 et basée à Autun (71) en Bourgogne. Elle est constituée de passionnés et de professionnels issus de plusieurs branches institutionnelles liées à la culture et à l’éducation: histoire, archéologie, histoire de l’art, patrimoine, langues anciennes, sciences et techniques ou encore spectacle vivant. Elle est spécialisée dans la vulgarisation des connaissances sur l’époque romaine et dans la valorisation des humanités classiques.

A voir aussi

Menu