Marche expérimentale : la Légion VIII sur les chemins du Morvan

Par

Le projet

_logo_copyrighted_YK_KYN6479Comment se déplaçaient les légionnaires romains ? Quels étaient leurs équipements ? Quels itinéraires utilisaient-ils ? Autant de questions, et bien d’autres, auxquelles vont tenter de répondre les membres de l’association LÉGION VIII AUGUSTA au cours de différentes « Marches Expérimentales ».

 

 

 

Présentation

La « Marche Expérimentale » est une expérimentation sur les déplacements à l’époque romaine. Ce projet mené depuis 2010 tente d’apporter  un nouvel éclairage à des problématiques souvent oubliées aujourd’hui. Placée sous la caution scientifique de Gérard Coulon les 3 premières éditions, elle l’est depuis placée sous celle de Yann Le Bohec.

Cette expérience porte tout à la fois sur les hommes, les animaux de bât, les infrastructures des voies ainsi qu’à l’étude du milieu.

Le contexte historique_logo_copyrighted_YK_KYN7631

La marche expérimentale n’a pas pour but de retracer le parcours d’une grande armée, mais seulement de faire revivre la vie d’un petit détachement de légionnaires en mission itinérante à la fin du 1er siècle ap JC.
Ce déplacement militaire en zone pacifiée, consiste à aller à la rencontre des populations locales afin de collecter différents renseignements aussi bien d’ordre politique, économique, sanitaire…
Le bagage et l’armement y sont limités, privilégiant ainsi les relais et infrastructures (statio et mansio) bâtis le long de la voie.

Marche à travers la Bourgogne et le Morvan

La richesse patrimoniale de la Bourgo_logo_copyrighted_YK_KYN6840gne est une source permanente de découvertes et de savoirs à partager. Les périodes gauloise et gallo-romaine ont laissé une marque profonde dans toute la région et tout particulièrement à Autun l’antique Augustodunum, Bibracte haut lieu de la civilisation celtique, ou Alésia, site du célèbre siège de la conquête romaine. Sans oublier les nombreuses villes au passé antique jalonnant la Via Agrippa tels que Sens (Agedincum) ; Auxerre (Autessiodurum) ; Avallon (Aballo) ; Saulieu (Sidolocus) ; Chalon-sur-Saône (Cavillonum) ; Mâcon (M_logo_copyrighted_YK_KYN5698atiscone)…

Depuis 2010, l’association LÉGION VIII AUGUSTA présente un projet original, de parcourir chemin et reste de voies romaines pendant une semaine en essayant de reproduire les conditions de déplacement d’une patrouille de l’armée romaine.
Expérimentant la résistance des hommes et des équipements, les questions liées à l’hygiène, l’approvisionnement en eau ou la solidité des caligae sont quotidiennement abordées. Ils sont accompagnés depuis 2011 de deux mules de bât, Valse et Vodka.

 

L’objectif ? Coller au plus près des conditions de déplacement à l’époque romaine et mettre en évidence les nécessités logistiques de ce type de déplacement.

Un véritable engouement

Outre l’originalité du projet, cette aventure a suscité depuis son début un véritable engouement de la part de la population locale et du public. La « marche expérimentale » de la Legion VIII suscite des initiatives dynamiques qui contribuent incontestablement au succès de l’événement.
Ainsi Didier Cornaille, écrivain reconnu, a déterminé les différentes étapes des premiers, incluant la recherche de partenaires et d’hébergement pour les hommes et les mulets.
Le photographe Yann Kervran, spécialiste et passionné de photographie de reconstitution historique, a suivi les trois premières éditions. De ses clichés sont issues les photos illustrant le livre de la marche, témoignage original de cette aventure, ainsi que les photos des expositions : à l’espace gallo-romain de Ath en Belgique en 2011, au Parc archéologique de Samara (60)  et à Autun en 2013.

Expérience réalisée dans le cadre puissant du massif du Morvan, favorisant l’imaginaire, cette marche ne doit pas faire oublier qu’elle est avant tout une grande aventure humaine. Celle de « Légionnaires romains du XXIème siècle de la Légion VIII Augusta ».

Yann Kervran en tenue de combat
Yann Kervran en tenue de combat

Didier Cornaille discute avant le départ avec un légionnaire à Bibracte
Didier Cornaille discute avant le départ avec un légionnaire à Bibracte

Le comité scientifique du projet

Le comité scientifique créé à cette occasion regroupe des membres très impliqués et passionnés de l’histoire antique :

  • Gérard COULON : Professeur émérite de français, d’histoire et de géographie, il a consacré une grande partie de sa carrière à la conservation et la valorisation du patrimoine historique et archéologique au sein de différents sites de France. Auteur de nombreux livres de médiation du patrimoine antique et de littérature jeunesse, il se passionne pour la civilisation gallo-romaine, et intègre le projet LÉGION VIII AUGUSTA en tant que directeur scientifique.
  • René CUBAYNES : Tour à tour enseignant en géologie, histoire de l’art et géographie, ce passionné aux multiples facettes retrace aujourd’hui l’histoire de la légion VIII Augusta à travers l’épigraphie (étude des inscriptions). Il est également un des membres fondateurs de l’association.
  • Vincent MERKENBREACK : Archéologue et passionné de reconstitution depuis sa plus tendre enfance, il est aujourd’hui attaché de conservation du patrimoine en archéologie et responsable d’opération au CG 62.
  • Yann LE BOHEC : Universitaire de renom en histoire romaine, il est spécialiste de l’Afrique du nord, de la Gaule romaine. Il est également spécialiste des inscriptions des Lingons, des Éduens et des inscriptions latines en Gaule Lyonnaise. En 2015 il devient la caution et le réfèrent scientifique de la Marche Expérimentale.

Gérard Coulon en compagnie de René Cubaynes à Bibracte lors du départ de la marche 2010
Gérard Coulon en compagnie de René Cubaynes à Bibracte lors du départ de la marche 2010

_logo_copyrighted_YK_KYN4992
Yann Le Bohec entouré par René Cubaynes et Vincent Merkenbreack devant le théâtre d’Autun en 2015

Les marches

Lancée en 2010, l’expérience de la marche expérimentale est un projet évolutif avec des parcours variés. Elle totalise à ce jour plus de 500 km de chemins arpentés en tenue de légionnaire romain. Pendant trois ans l’axe du parcours fut basé au tracé du chemin Bibracte – Alésia depuis le tracé veux mettre en valeur les restes de la Via Aggrippa ainsi que des tronçons de voies romaines subsistant.

 

Vidéos de la marche expérimentale

Qui est Légion VIII Augusta ?

La Legion VIII Augusta, est une association culturelle loi 1901, d’éducation populaire agréée, complémentaire de l’enseignement public, déclarée d’intérêt général, fondée en 1995 et basée à Autun (71) en Bourgogne. Elle est constituée de passionnés et de professionnels issus de plusieurs branches institutionnelles liées à la culture et à l’éducation: histoire, archéologie, histoire de l’art, patrimoine, langues anciennes, sciences et techniques ou encore spectacle vivant. Elle est spécialisée dans la vulgarisation des connaissances sur l’époque romaine et dans la valorisation des humanités classiques.

Nos derniers articles

Menu