Les Légats de la Légion VIII Augusta

legat de rome

Par • Publié dans : Corpus Legio VIII

Un Légat de Mésie ^

Numisius Lupus (69)

Les Légats de Mirebeau sur Bèze ^

Au tout début de l’année 70, huit légions 01)cela représente plus de cinquante mille légionnaires et vraisemblablement plus de quatre-vingts à quatre-vingt-cinq mille hommes en comptant les auxiliaires et la cavalerie convergent vers la Germanie pour mater la révolte de Civilis et rétablir la Pax romana. Les dernières résistances tombent à l’entrée de l’hiver 70  et, afin de « sécuriser » la frontière rhénane, la Legio VIII Augusta implante son camp à Mirebeau-sur-Bèze.

A sa tête se succèdent dans un ordre qui pourrait être le suivant :

Ces cinq commandements couvrent, à peu de choses près, la période d’activité que les fouilles de René Goguey et Michel Reddé permettent de définir pour le camp de Mirebeau-sur-Bèze. 02)René GOGUEY et Michel REDDE, Le camp légionnaire de Mirebeau, RGSM 36, Mayence, 1995. Ces deux auteurs soulignent la qualité du recrutement des légats de la VIII, pendant l’ère flavienne, puisque cinq d’entre eux deviennent gouverneurs consulaires et exercent d’importantes fonctions et responsabilités militaires.

Lucius Acilius Strabo, légat de la VIII ?

Les Légats d’Argentorate ^

Notes   [ + ]

Auteur : René Cubaynes

Agrégé de l’Université, Docteur ès Sciences, titulaire d'une thèse post doctorale sur l'armée romaines : les hommes de la VIIIè Legion Auguste. Président fondateur de la Légion VIII Augusta, et aussi Legatus, connu sous le nom de Marcus Iulius Gallus.

A voir aussi

Menu